2016

  • Peut-on se passer des pesticides pour les productions végétales ?

Les plans Ecophyto se succèdent et la consommation de produits phytosanitaires continue à augmenter en France. Des actions nombreuses, initiés par les pouvoirs publics, visent pourtant à mobiliser les agriculteurs sur la réduction des pesticides. Les solutions  techniques disponibles sont elles trop peu nombreuses, trop chères, pas assez efficaces ? N’est-ce pas plutôt que les acteurs de l’agriculture, dans leur ensemble, ont organisé leur stratégie autour des pesticides, et jugent qu’ils n’ont pas de marges de manœuvre pour faire différemment ? Analyse d’un verrouillage sociotechnique.

Echanges avec Jean-Marc Meynard, Agronome, Directeur de recherche INRA (département SAD).

Télécharger “Peut-on se passer des pesticides pour les productions végétales ?” MARS-Meynard-Pesticides-dec2016.ppt – Téléchargé 28 fois – 18 MB

Télécharger “REINVENTER LES SYSTEMES AGRICOLES : QUELLE AGRONOMIE POUR UN DEVELOPPEMENT DURABLE ?” REINVENTER-LES-SYSTEMES-AGRICOLES-QUELLE-AGRONOMIE-POUR-UN-DEVELOPPEMENT-DURABLE-.pdf – Téléchargé 30 fois – 314 KB

Télécharger “Le plan Ecophyto deréduction d’usage des pesticides en France: décryptage d’un échec et raisons d’espérer” Le-plan-Ecophyto-deréduction-d’usage-des-pesticides-en-France-décryptage-d’un-échec-et-raisons-d’espére.pdf – Téléchargé 26 fois – 637 KB

Télécharger “La diversification des cultures :comment la promouvoir?” La-diversification-des-cultures-comment-la-promouvoir.pdf – Téléchargé 28 fois – 592 KB

  • Quelle place pour l’agriculture bio en France : Segment de marché ? Ou alternative à l’agriculture conventionnelle ?

Dans le contexte de crise agricole actuelle le bio est souvent présenté (notamment dans les média) comme la solution alternative porteuse de tous les avantages (santé, environnement, emploi etc…) Cette position fait débat et certains considèrent plutôt la production bio comme un segment de marché qui a de belles perspectives mais aussi des limites dans de nombreux domaines.

Echanges avec Jean PLUVINAGE (Ancien chercheur en économie à l’INRA) qui a coordonné un numéro de la revue POUR « Le bio à la croisée des chemins » N° 227de février 2016 regroupant de nombreuses contributions de chercheurs et d’acteurs et Jérôme PAVIE (ingénieur à l’Institut de l’élevage) coordonateur des travaux de l’institut en élevage bio.

Télécharger “Filières «ruminants» et agriculture biologique” Filières-«ruminants»-et-agriculture-biologique.pdf – Téléchargé 28 fois – 2 MB

Télécharger “L’Agriculture Biologique à la croisée des chemins” L’Agriculture-Biologique-à-la-croisée-des-chemins-.pdf – Téléchargé 30 fois – 21 MB

Télécharger “Le passage à l’AB, révolution ou adaptation du modèle de l’exploitation agricole française?” POUR227_Pluvinage_revu-19-oct-pour-relecture-finale.docx – Téléchargé 28 fois – 46 KB

  • Atouts et faiblesses du (des) modèle de production français pour affronter un marché laitier dérégulé

Nos travaux 2015/2016 ont essentiellement été consacrés à l’analyse des causes de la crise du marché laitiers et du jeu des acteurs (UE professionnels gouvernement  et entreprises de la filière) ainsi qu’a la nécessité de rétablir des politiques de régulation.

Nous avions convenu lors de notre dernière rencontre de nous intéresser lors des prochaines séances aux conséquences du nouveau contexte sur la dynamiques d’évolution des modèles de production tant du point de vue des producteurs que de la société et sur les politiques qui pourraient encourager les modèles les plus vertueux économiquement et socialement .

En effet parmi les réponses à apporter au niveau des systèmes de production des avis très divergents  ont été émis. Certains prétextant d’un retard du modèle français et d’une impréparation en vue la sortie des quotas, proposent d’accélérer la concentration en cours au niveau des élevages pour regagner une compétitivité soit disant perdue. D’autres au contraire agitant le risque  d’un basculement dans un élevage « industriel » porteur à terme de maux encore plus profonds pour l’emploi, l’occupation des territoires, l’environnement ou la santé préconisent une rupture radicale et la promotion d’alternatives  multiples (bio, circuits courts …).

Echanges avec Christophe Perrot Agro économiste à l’Institut de l’élevage (Idele).

Télécharger “Atouts et faiblesses du (des) modèle de production français pour affronter un marché laitier dérégulé” Atouts-et-faiblesses-du-des-modèle-de-production-français-pour-affronter-un-marché-laitier-dérégulé-.pdf – Téléchargé 30 fois – 3 MB

  • Agriculture et emploi, comment et pourquoi changer la donne ?

Cette note a été élaborée entre 2013 et 2016 par un groupe* de travail pour apporter, sur l’emploi agricole, un éclairage en deux points:

– caractériser les évolutions récentes et leurs conséquences,
– soumettre au débat des propositions de politiques agricoles susceptibles de renverser, à terme, la tendance actuelle.

Ce groupe*, lancé et animé par Michel Buisson, a bénéficié de la participation, à titre personnel, de Gilles Bazin, Bernard Dechambre, Maurice Desriers, Yves Madeline, Bernard Roux, Patrick Simon.