L’Europe laitière dans l’après quotas

Séance du Mardi 4 février 2020

Avec Christophe PERROT et Gérard YOU, Groupe Économie du bétail de Idele

Le basculement dans un régime de concurrence amplifie les différences en termes de création de valeur, de réponse aux marchés et aux attentes sociétales.

Nous avons régulièrement bénéficié à Mars des analyses du département Économie de l’élevage d’Idele concernant les évolutions rapides et divergentes des filières laitières en œuvre au sein de l’Union, notamment dans les grands bassins laitiers du Nord. Évolution divergentes à tous niveaux : volumes et systèmes de production, compétitivité comparée en termes de cout de production et de revenus laissés aux producteurs.

L’analyse de ces questions a été actualisée et approfondie, dans un nouveau dossier économie de l’élevage sorti récemment (No 502, « L’Europe laitière du Nord dans l’après quota : la concurrence aiguisée amplifie les différences »). Ce nouveau diagnostic macro et surtout micro économique, montre l’ampleur des divergences, mais apporte  aussi des éléments de compréhension sur le rôle des entreprises de la filière laitière, en particulier les stratégies mises en œuvre par les grandes coopératives de ces pays, qui sont extrêmement riches.

Deux des auteurs de ce rapport, Christophe Perrot et Gérard You ont fait une présentation de ce travail en mettant en exergue les grandes évolutions de la dernière décennie et les forces et faiblesse des filières laitières de ces grands bassins de production, Allemagne, Pays-Bas, Danemark, Irlande et Pologne, le tout avec évidemment des comparaisons avec notre situation en France. Certaines divergences avec la situation française sont-elles des handicaps rédhibitoires ou des atouts dans un contexte de demandes sociétales qui se modifie extrêmement rapidement.

Pour télécharger les documents de la séance

Présentation faite en séance Cliquer pour télécharger la présentation

Résumé par les auteurs Cliquer pour télécharger le résumé

Lien vers le Dossier Économie de l’Élevage

Consulter le dossier sur le site Idele

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.