Système alimentaire territorial : que peut faire une ville ?

Avec Anne-Sophie Olmos et Salima Djidel
Adjointes à la mairie de Grenoble pour les Marchés publics et l’Alimentation

et Michel Rieu (MARS, Toulouse)

Séance du 7 juillet 2020

La maîtrise de l’alimentation à l’échelle territoriale est à l’ordre du jour depuis plusieurs années avec de multiples objectifs de sécurité d’approvisionnement, de qualité nutritionnelle et sanitaire, d’impact écologique, d’équité entre les citoyens et entre Consommateurs et producteurs…

La crise de la Covid19 a récemment remis l’accent sur cette problématique (craintes de rupture d’approvisionnement, circuits modifiés, fragilité financière des familles les plus démunies…).

Même si elle est animée des meilleures intentions du monde, que peut faire une municipalité pour une alimentation de ses habitantes et habitants, plus juste, plus saine, plus écologique ?

Cette question a été traitée du point de vue des intentions et des possibilités de réalisation au travers de l’exemple de deux grandes villes françaises :

  • A Toulouse, la liste Archipel Citoyen, composée de citoyens non mandatés par des partis, d’écologistes et de formations de gauche met en avant l’écologie, la justice et la démocratie et … a failli remporter la mairie. Que disait son projet pour l’alimentation ?
  • A Grenoble, l’équipe élue en 2014 a obtenu un nouveau mandat, sur un spectre politique identique et un programme construit avec la participation des citoyens. Depuis six ans, elle a mis son projet à l’épreuve des réalités. Quels leviers a-t-elle pu utiliser, quels freins a-t-elle rencontrés, quels résultats a-t-elle obtenus ? Et comment a-t-elle pu agir en particulier lors de la crise de la Covid ?

Pour télécharger la présentation sur Archipel Citoyen Toulouse. Cliquer ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.