L’élevage en Europe : services rendus et impacts

Comment rendre nos systèmes plus durables ?

Avec Jean-Louis Peyraud (*)

Séance du 6 avril 2021


(*) Chargé de mission Élevage à la direction scientifique Agriculture de l’INRAe

Suite à la séance  du 2  mars dernier  avec Anne Mottet  sur les contributions et les impacts de l’élevage au niveau mondial, la présentation de Jean Louis Peyraud  portait sur les  spécificités de l’élevage européen. Il s’est appuyé sur un rapport rédigé à la demande de la Commission / DG Agriculture  en 2020, sur les conclusions des réflexions prospectives conduites au sein de la plate-forme Européenne sur l’élevage (Animal Task Force, ATF) et celle conduite en partenariat entre l’ATF et Plant for the Future.

L’intervention a porté sur les impacts et les services rendus par l’élevage. Elle a abordé les émissions de gaz à effet de serre (GES), les pollutions locales, les effets sur la biodiversité et l’efficience d’utilisation des ressources. Elle a porté un regard critique sur les méthodes et les indicateurs utilisés pour l’évaluation des systèmes.

Des pistes d’amélioration à l’horizon 2030 ont été présentées pour rendre nos systèmes d’élevage et, d’une façon plus générale, nos systèmes d’alimentation plus durables. L’auteur a élaboré des pistes pour des instruments à introduire dans la prochaine PAC, qui pourraient être reprises dans le Programme stratégique français (PSN).

La discussion a largement porté sur la façon dont l’élevage doit être traité pour rendre plus durable l’alimentation des Européennes et Européens, face aux urgences climatiques et à l’indispensable préservation de la biodiversité.

Télécharger la présentation de Jean-Louis Peyraud

Cliquer pour télécharger la présentation

Télécharger la synthèse de la séance par Michel Rieu

Cliquer ici pour télécharger la synthèse