Le lait dans les montagnes de l’UE après les quotas. Stratégies, réussites et limites (Tyrol du Sud, Bavière, Auvergne, Savoie, Jura)

Présenté par : Christophe Perrot, Benoit Baron ( GEB-Idele) et André Pflimlin accompagnateur / traducteur pour les 2 missions Bavière et Südtirol.

La sortie des quotas a accéléré la divergence d’évolution des structures de production entre zones de plaines et de montagnes. Pour autant avec des tailles d’élevages qui restent petites voir très petites, le lait de montagne rémunère souvent bien ses producteurs.

En France on connait bien la belle réussite des filières fromagères des Savoie et du Jura grâce à la protection des AOP, créant une dynamique de confiance en l’avenir favorable à l’installation des jeunes. Mais pourquoi cette dynamique est t’elle beaucoup plus rare en Auvergne ? Qu’en est-il dans d’autres régions de montagne de l’UE comme le Tyrol italien ou la Bavière ? Des études récentes de Idele nous éclairent à ce sujet.

  • Quels enseignements tirer de cette diversité inter régionale ?
  • Le lait de montagne a-t-il un avenir et à quelles conditions ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *